A voir sur Gallica #10

Le Coq d'or et d'autres contes, A. S. Pouchkine, 1925

Le Coq d’or et d’autres contes, de A. S. Pouchkine, 1925

 

 

Ouvrages numérisés dans les ateliers d’Azentis et consultables aujourd’hui sur Gallica.

 

 

 

 

Depuis 9 ans, Azentis numérise, au sein même de la BnF, les collections provenant de la Réserve des livres rares.
 

Ovide
 

 

 

 

 

 

 

 

La métamorphose d’Ovide figurée, Ovide (0043 av. J.-C.-0017), 1557
 
Le développement de l’imprimerie permet d’accompagner le texte des Métamorphoses de nombreuses gravures, en particulier dans le milieu lyonnais, chez l’imprimeur Jean I de Tournes. Dans La métamorphose d’Ovide figurée, les bois gravés soignés, vraisemblablement l’œuvre de l’artiste Bernard Salomon accompagnent les vers traduits par Jean de Vauzelles, le tout entouré d’une série de figures divines et animales mêlées à des motifs ornementaux.

 

Coqdor_2

 

 

 

 

 

 

 


Le Coq d’or et d’autres contes
de A. S. Pouchkine / illustrés par B. Zworykine, 1925
 
Le Coq d’Or est un conte en vers d’Alexandre Pouchkine (1799-1837), monument littéraire de la Russie du XIXème siècle.
Cette édition est illustrée de nombreuses compositions en pleine page de Boris Zworykine (1872-1942), dont 20 lithographies hors texte en couleurs sous serpentes avec le texte encadré d’ornements tirés en bistre. Né en 1872, diplômé de l’Académie de peinture de Moscou en 1893, Zworykine émigra en 1921 en France, où il devint l’un des illustrateurs de l’école russe les plus recherchés.

 

Capfracasse

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Capitaine Fracasse, 1874
 
 
Ce volume a été publié par l’imprimerie Pellerin et est composé de 20 images d’épinal illustrant les aventures du célèbre capitaine. En effet, le Capitaine Fracasse est un roman de cape et d’épée de Théophile Gautier (1811-1872), paru en 1863.

 

hurluberlu

 

 

 

 

 

 

 

 

M. Hurluberlu et ses déplorables aventures, par Bertall, 1869
 
Illustrateur très fécond du XIXè siècle, Bertall (1820-1882) est également l’auteur de plusieurs ouvrages. Après avoir travaillé pour plusieurs œuvres illustrées de Balzac, il décide d’écrire ses propres textes, qu’Hachette réunit à partir de la fin des années 60 dans une collection destinée aux jeunes lecteurs.

 

 

This entry was posted in Numérisation, Ouvrages imprimés, Ouvrages reliés. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>