Salammbô, Tome 1, Gustave Flaubert, 1900

 

Dans ses ateliers installés à la BnF, Azentis a numérisé plusieurs ouvrages de Gustave Flaubert (1821-1880). Ils sont aujourd’hui en ligne sur Gallica.

 

 

 

Pour la Bibliothèque nationale de France, Azentis a numérisé :

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Madame Bovary, moeurs de province, Gustave Flaubert, douze compositions par Albert Fourié, 1885
Gustave Flaubert, écrivain solitaire, fut aussi jaloux de son indépendance créatrice qu’il fut sensible à la réception critique de ses publications. La première d’entre elles, Madame Bovary, devait le porter d’un seul coup au sommet de la gloire littéraire. (Gallica Blog)

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Salammbô. T. 1, Gustave Flaubert, 1900
Pour écrire ce roman, Flaubert s’est rendu en Tunisie pour se renseigner sur la guerre des Mercenaires qui opposa la ville de Carthage aux mercenaires barbares au IIIè siècle avant JC.. Cette édition a été illustrée par Georges Rochegrosse (1859-1938), peintre et illustrateur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Novembre, Gustave Flaubert, 1928
Il s’agit d’une œuvre de jeunesse, une nouvelle écrite à l’automne 1842, mais jamais publiée du vivant de l’auteur, car il n’en était pas satisfait. Cette édition a été illustrée par Edgar Chahine (1874-1947), peintre et graveur d’origine arménienne. Il a réalisé 21 eaux forts et pointes sèches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Hérodias, Gustave Flaubert, 1928
C’est un conte qui se déroule en Palestine, dans la splendeur de l’Orient.
Cette édition est illustrée de 11 eaux-fortes dessinées et gravées par William Walcot (1874-1943), architecte et aquaforiste.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *