Antoine Bourdelle, Pallas – Torse avec tête, 1901-1902

 

Dans le cadre d’un marché public conclu avec l’Établissement public Paris Musées, Azentis a poursuivi la numérisation des collections du musée Bourdelle. Nous avions déjà numérisé, en début d’année, les plaques de verre conservées dans ce musée.

 

 

Azentis a installé son studio photo au sein du musée Bourdelle. La prestation a commencé mi-juin et s’est terminée début juillet. Notre photographe a ainsi photographié une centaine d’œuvres du sculpteur avec l’aide des agents du musée.

Antoine Bourdelle, Alvear, Victoire – buste, grand modèle variante, 1917 – 1920

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les œuvres sélectionnées, certaines étaient de très grand format, à l’instar des bas-reliefs de la façade du Théâtre des Champs-Elysées.

Antoine Bourdelle, La Musique, bas-relief pour le Théâtre des Champs-Élysées, 1912, 177 x 152 cm
Antoine Bourdelle, Le Crépuscule, 1895, 195 x 78 x 33 cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La numérisation de ces œuvres s’inscrit dans le cadre d’un programme de conservation préventive, pour une diffusion la plus fidèle possible des collections. Cette campagne de prises de vues documentaires est conduite à l’occasion du déménagement d’une partie des plâtres, jusqu’alors conservés dans les réserves du musée Bourdelle.

Le plus grand soin a été pris des œuvres patrimoniales qui nous ont été confiées .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *