Autoportrait de Bourdelle
Autoportrait de Bourdelle

 

Azentis a numérisé un lot de plaques de verre conservées au Musée Bourdelle. Elles documentent une bonne partie de la vie de famille et des œuvres du sculpteur.

C’est toujours avec beaucoup d’enthousiasme que nous débutons les projets de numérisation de plaques de verre. En ce qui concerne la numérisation nous offrons à nos clients les meilleures conditions pour ce type de documents, très fragiles.

Grâce à cette collection de plaques de verre dont une part porte sur les œuvres créées par Bourdelle (dessins, sculptures, peintures), il est donc possible de parcourir plusieurs de ses sources d’inspiration.

En voici quelques unes

En 1888, Bourdelle réalise se première œuvre relative à Beethoven, thème qu’il travaillera toute sa vie.

Portrait de Beethoven, 1902
Portrait de Beethoven, 1902
Beethoven, joue appuyée sur une main, sculpture
Beethoven, joue appuyée sur une main, sculpture

 

 

 

 

 

 

 

 

Entre 1893 et 1908, Bourdelle travaille comme praticien dans l’atelier de Rodin. Son travail, à cette période-là, est très influencé par l’art de Rodin.

Étude pour Rodin au travail, dessin
Étude pour Rodin au travail, dessin
Rodin au travail, bronze, 1909
Rodin au travail, bronze, 1909

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Isadora dansant et jouant de l'aulos, oeuvre sur papier
Isadora dansant et jouant de l’aulos, œuvre sur papier

 

 

Après avoir assisté à une représentation d’Isadora Duncan dans Iphigénie en Tauride de Gluck, en 1909, Antoine Bourdelle se passionne pour la danseuse. Il débute alors une abondante production artistique inspirée d’Isadora.

 

 

 

 

En 1910, Bourdelle rejoint le projet du Théâtre des Champs-Elysées. Pendant deux ans, il s’occupe de la décoration intérieure et extérieure de ce temple dédié aux Arts. Il y mêle sculptures, bas-reliefs, et des fresques sur béton armé.

La Danse d'après Nijinsky et Isadora Duncan, étude pour le relief du théâtre des Champs-Élysées, 1912
La Danse d’après Nijinsky et Isadora Duncan, étude pour le relief du théâtre des Champs-Élysées, 1912
La Comédie, bas-relief du théâtre des Champs-Élysées, 1912
La Comédie, bas-relief du théâtre des Champs-Élysées, 1912

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *