Azentis a numérisé fin 2015 les cahiers d’observations de la Tour Saint-Jacques et les carnets d’observations de l’Abbé Moreux de Bourges, des documents datant de la première moitié du 20ème siècle.

C’est dans le cadre de ses missions de mémoire du climat et de conservation du patrimoine climatologique que Météo France a lancé cette campagne de numérisation.

Ces documents sont des collections de cahiers d’observations de la station de Paris-La Tour St Jacques, et de la station de Bourges.
C’est au niveau de la plate-forme de la tour Saint-Jacques, située dans le IVe arrondissement de Paris, que se trouve une petite station météorologique, installée depuis 1891, qui relève des indicateurs de mesures utiles à Météo France.

Le premier météorologue de Bourges fut l’Abbé Moreux (1867-1954), il fit construire, en 1907, un observatoire astronomique et météorologique privé. Pendant quarante années, Il a consigné, dans de petits cahiers, avec une belle écriture fine, les températures, la vitesse du vent, les hauteurs de pluie, l’ensoleillement et les hauteurs de neige.

Les documents confiés à Azentis sont  conservés dans les sites de Saint-Mandé. Ils ont été remplis par les observateurs à la main et à l’encre. Ces documents sont des originaux extrêmement rares et fragiles dont il n’existe aucune copie. Un grand soin a été porté par les équipes d’Azentis pour le transport et la conservation des documents. Les conditions techniques de la numérisation ont respecté l’état des ouvrages sans les dégrader.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *