Azentis numérise le fonds d’archives municipales de la Ville d’Angers. Les documents choisis pour cette première campagne sont les registres d’état civil (1900-1901,1903-1936) et les tables décennales (1900 – 1942) de la ville.

Les Archives municipales d’Angers ont été créées en 1475 et, certains documents financiers, remontent à Louis Ier, duc d’Anjou. Le public a accès à un patrimoine de plus de 4,6 km linéaires de documents, une bibliothèque de 7 000 volumes et 300 000 photographies. Toutefois, les registres à numériser sont issus de la série « Archives modernes : 1790-1983 » qui conserve une grande variété de documents. Et en particulier, il s’agit de dossiers du conseil municipal, recensements, affaires militaires, police, fêtes et cérémonies, listes électorales, bâtiments publics, voirie, transports, permis de construire depuis 1909…

Outre ses avantages et son confort d’utilisation non négligeables, la numérisation permet la pérennisation des documents originaux. Ils sont sécurisés ; étant donné que leur manipulation est limitée, on réduit considérablement leur dégradation.
Pour cette campagne, il s’agit d’une numérisation à partir des registres originaux manuscrits et dactylographiés. Azentis a donc installé son atelier de numérisation dans les locaux des Archives.
L’opératrice numérisera 324 registres d’état civil et 26 registres de tables décennales. En tout, un peu plus de 90 000 images seront produites.
A l’issue de la numérisation, Azentis procédera à l’indexation des documents afin de faciliter leur recherche et leur consultation.

2 réflexions sur « Numérisation des registres de la Ville d’Angers »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *