Extrait du manuscrit « Vie de Saint Catherine d’Alexandrie », ©BnF

Le manuscrit de la Vie de Sainte Catherine d’Alexandrie, classé trésor national en 2008, a rejoint récemment les collections de la BnF. Daté du XVè siècle, cet ouvrage exceptionnel a été acquis grâce au mécénat de plusieurs entreprises.

C’est la société Azentis, dont les ateliers de numérisation sont installés dans les locaux de la bnF, qui a eu l’honneur de numériser ce précieux document.

Le volume enluminé est composé de 54 feuillets en parchemin. Il a été réalisé à la fin du Moyen-Age pour Marguerite York. Cette dernière était la sœur du roi d’Angleterre Edouard IV et l’épouse de Charles le Téméraire, duc de Bourgogne. En ce qui concerne le volume, il raconte la vie de la Sainte, vierge et martyre morte vers 307.
Le manuscrit est remarquable en raison  des quatorze miniatures peintes vers 1474 par Simon Marmion. C’était l’un des plus grands artistes du XVè siècle en Europe et dont les collections ne possédaient jusqu’ici aucune œuvre majeure.

Au cours du XIXè siècle, ce trésor national a été recouvert d’une reliure de maroquin brun aux armes des Ducs de Bourgogne. Ce travail est signé du relieur parisien Trautz-Bauzonnet. Tout d’abord, l’ouvrage a fait partie de la collection du marquis Charles-Antoine de Ganay. Puis il a appartenu aux Comtes de Waziers, d’où il est  passé par héritage dans la famille des actuels propriétaires.

C’est pourquoi, le public pourra admirer le manuscrit à la BnF à partir du 6 mars 2012 durant l’exposition Miniatures flamandes, 1404-1482 en collaboration avec la Bibliothèque royale de Belgique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *