Dans le cadre du projet Europeana Regia, Azentis numérise les manuscrits médiévaux qui viendront alimenter la bibliothèque numérique de documents royaux européens. Au final entre 50 et 60 manuscrits seront numérisés pour un nombre total de 17 000 pages.

Europeana Regia est le premier projet collaboratif européen de numérisation en nombre de manuscrits du Moyen Age et de la Renaissance. Lancé au début de l’année 2010, ce projet réunit cinq grandes bibliothèques européennes. Ainsi, la BnF, la BR de Belgique, la Bayerische Staatsbibliothek, la Herzog August Bibliothek Wolfenbüttel et la BHU de Valence en font partie. Plus de 300 000 pages seront numérisées au total. Elles comprennent 426 manuscrits de l’Empire carolingien, 163 manuscrits de la Librairie du Louvre, à l’époque de Charles V et sa famille, et 282 manuscrits de la bibliothèque des rois aragonais de Naples.

La numérisation des ouvrages originaux sera suivie d’une indexation de métadonnées complètes et d’une mise en ligne. Les images seront publiées notamment sur Gallica et le portail commun, Europeana. Par ailleurs, l’objectif est de reconstituer d’ici fin 2012, une bibliothèque virtuelle. Dans l’ensemble, elle sera composée de l’essentiel des manuscrits royaux européens. Certaines références sont déjà consultables sur le site Internet.

Dans le cadre d’un marché avec la BnF, Azentis a installé un atelier de numérisation à la Bibliothèque municipale de Reims, associée au projet. Durant 2 mois, entre 50 et 60 manuscrits carolingiens datant du VIIIè et IX siècles feront l’objet d’une numérisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *