Réouverture de la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg

Icones imperatorum et breves vitae atque rerum cuiusque gestarum indicationes de Ausonius, Jacobus Micyllus ; Velius, Ursinus, 1544

Icones imperatorum et breves vitae atque rerum cuiusque gestarum indicationes de Ausonius, Jacobus Micyllus ; Velius, Ursinus, 1544

 

 

 

 

Depuis plusieurs semaines, Azentis s’est installé dans les nouveaux locaux de la BNU de Strasbourg et numérise les ouvrages du XVIè siècle qui y sont conservés. Le lieu a rouvert ses portes au public le 24 novembre dernier après quatre années de chantier.

 

La Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg assure plusieurs missions : bibliothèque de recherche en sciences humaines et sociales au service de la communauté universitaire, elle a aussi une forte vocation régionale et un rôle patrimonial éminent ; elle est en même temps une bibliothèque publique ouverte sur la cité, dont les dimensions européenne et numérique se développent activement.
Le projet de réaménagement de l’intérieur du bâtiment de la place de la République confirme la forte symétrie initiale du bâtiment tout en opérant une métamorphose complète des espaces.

Le projet BNU nouvelle

Le projet BNU nouvelle

 
A l’intérieur, l’escalier central est un véritable puits de lumière auquel s’axent tous les étages de lecture. Les salles sont plus spacieuses et lumineuses. La BNU se dote également d’un auditorium et d’une grande salle d’exposition.
Les livres précieux et fragiles que numérise actuellement notre photographe datent des prémices de l’imprimerie. Rédigés surtout en grec et latin, ils ont tous été imprimés en Alsace au XVIe siècle.
Les documents concernés par ce lot représentent la continuité d’un corpus identique de 194 ouvrages numérisé en 2012 par Azentis, représentant près de 34 000 pages et aujourd’hui accessible sur la Bibliothèque numérique de la BNU, Numistral. Il s’agit de documents anciens, fragiles et précieux, reliés de cuir pour la plupart, dont certains nécessitent une ouverture restreinte de 90° à 120°.
S’agissant de documents patrimoniaux, notre photographe les manipule manuellement dans le respect des bons usages qui prévalent pour ce type de documents.

Sources : bnu.fr

 

This entry was posted in Numérisation, Ouvrages, Ouvrages imprimés, Ouvrages reliés and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>