Prise de vue d’objets des collections des Musées Gadagne

Modèle de métier à tisser, © Musées Gadagne

 

 

Dans la cadre du projet « Histoire de la soierie lyonnaise des origines au 20ème siècle dans les collections des musées Gadagne, hors fonds particuliers », le musée a fait appel à la société Azentis pour la prise de vue en numérique d’objets 2D et 3D issus des collections.

 

Situés au cœur du Vieux Lyon, les musées Gadagne abritent deux musées majeurs : le musée de l’Histoire de Lyon et celui des marionnettes du monde.
Conjointement avec les archives municipales et la bibliothèque municipale de Lyon, les musées Gadagne mènent un projet global de numérisation cohérente des collections municipales relatives à l’histoire de la soierie lyonnaise dans le cadre du « Pôle de la soie et de canuts » qui vise à la valorisation de l’histoire de la soie, de son actualité et de sa contemporanéité. L’un des objectifs étant que les collections municipales seront accessibles aux publics à partir d’un site internet commun.
Le photographe d’Azentis a effectué les prises de vue in situ, dans les salles d’exposition. Il a su s’adapter à la configuration des lieux et des objets à photographier.
La grande majorité d’entre eux étaient liés à l’art de la soierie et de la tapisserie : échantillons de tissus, rubans, outils, jetons, médailles, images tissées, tableaux, fauteuils, divers objets. Deux métiers à tisser, exposés dans le parcours du musée, ont fait l’objet d’un reportage photographique complet.
Notre photographe a travaillé avec l’aide des agents du musée qui se sont montrés disponibles pour que le projet se déroule dans les meilleures conditions possible.

This entry was posted in Vues d'objets and tagged , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.