Numérisation des collections de la Société nationale d’horticulture de France

Pomono franconica : description des arbres fruitiers, les plus connus et les plus estimés en europe, qui se cultivent maintenant au jardin de la cour de Wurzbourg. Tome premier, Jean MAYER, 1776

Pomono franconica : description des arbres fruitiers, les plus connus et les plus estimés en Europe, qui se cultivent maintenant au jardin de la cour de Wurzbourg. Tome premier, Jean MAYER, 1776

 

 

 

Dans le cadre de son projet de bibliothèque numérique horticole, la SNHF a entamé une campagne de numérisation de son fonds documentaire dans un double objectif de préservation et de transmission du savoir horticole. Azentis a été choisi pour poursuivre la numérisation des monographies anciennes datées du XVIème au XVIIIème siècle. Elles comprennent du texte imprimé et des planches illustrées.

La Société Nationale d’Horticulture de France est une association loi 1901 créée en 1827 pour permettre à des passionnés de plantes et de jardins d’échanger leurs connaissances. Elle est reconnue d’utilité publique depuis 1855 et d’intérêt général depuis 2012. Sa bibliothèque conserve l’un des premiers fonds documentaires horticoles. Elle propose à ses lecteurs des collections composées de plus de 10 000 monographies, de près de 1300 titres de périodiques, de catalogues de producteurs (plus de 400 entreprises représentées) et d’un riche fonds iconographique. Les ouvrages numérisés reflètent le savoir horticole à travers des ouvrages anciens manuscrits ou imprimés et contenant une riche iconographie, essentiellement des gravures.

Leur valeur patrimoniale a demandé une manipulation et des conditions de stockage spécifiques tout au long de la prestation. Le dispositif mis en place garantissait une numérisation sans risque de détérioration tout en assurant une planéité optimale des documents.

Quelques uns de ces ouvrages sont déjà en ligne sur Hortalia, la bibliothèque numérique de la SNHF

ARDENE, Jean-Paul de Rome, Traité des renoncules, Chambeau (Avignon), 1763

ARDENE, Jean-Paul de Rome, Traité des tulipes, Chambeau (Avignon), 1765

Hortalia a été réalisée avec Omeka, logiciel libre développé par le Roy Rosenzweig Center for History and New Media et George Mason University qui bénéficie d’une large communauté.

This entry was posted in Estampes, Numérisation, Ouvrages, Ouvrages imprimés, Ouvrages reliés and tagged , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.