Numérisation de manuscrits arabes et persans de la BULAC

Divan-i Hafiz. recueil de poèmes de Hafiz. [ca. fin du XVIe siècle], ms_pers_29

Divan-i Hafiz. recueil de poèmes de Hafiz. [ca. fin du XVIe siècle], Ms. pers. 29

 

Pour la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC), Azentis a réalisé une prestation de numérisation et de production de fichiers de métadonnées.

La BULAC est la bibliothèque universitaire spécialisée dans le domaine des langues et civilisations non occidentales.

 
 

Les manuscrits proche-orientaux sélectionnés présentent un intérêt à la fois pour les orientalistes, mais aussi pour les historiens et linguistes, et plus largement pour le grand public intéressé par l’histoire du Proche-Orient.

Ces manuscrits constituent le « noyau historique » de la bibliothèque et couvrent la période du XVIe au XIXe siècle. Leurs thématiques sont très diverses : relations commerciales, diplomatiques et politiques, poésie et littérature, philosophie, médecine, histoire et géographie.

Pendant plusieurs semaines, Azentis a installé un studio de numérisation dans l’enceinte des locaux de la BULAC. Les photographes chargés de ce projet sont des personnes formées et habituées à la manipulation et à la numérisation de documents patrimoniaux.

Etant donné la fragilité des manuscrits, les angles d’ouverture maximale des reliures ont été respectés, et la numérisation a été réalisée avec le matériel adéquat. Tout au long de la prestation, Azentis a pris en compte le respect dû aux documents originaux. Les photographes ont réalisé une reproduction fidèle des documents, restituant toute l’information nécessaire aux usages de lecture auxquels le document d’origine était destiné. Une attention particulière a été accordée au traitement des ors. Il est délicat de les faire apparaître sur les images numériques. C’est pourquoi un éclairage spécifique a été mis en place et des résultats satisfaisants ont été obtenus.

Dans un second temps, Azentis a procédé à l’enrichissement des images. En effet, la BULAC souhaitait la livraison de fichiers METS.

Manuscrits arabes

Avec environ 1800 manuscrits arabes, la collection de l’École des Langues orientales est la seconde de France par son importance. Les manuscrits en provenance du Maghreb forment la plus grande partie du fonds.

Syllabaire arabe, avril 1837, ms. ara. 25

Syllabaire arabe, avril 1837, ms. ara. 25

 

Les premiers et derniers feuillets de cet ouvrage portent des brillantes enluminures multicolores : vases, fleurs, rosaces, colonnes, losanges dorés etc…

Ce syllabaire arabe contient un exemple de lecture, des invocations à Dieu et de courtes prières.

 

 

Marāḥ al-arwāḥ de Aḥmad ibn ʿAlī ibn Masʿūd, ms. ara. 39

Marāḥ al-arwāḥ de Aḥmad ibn ʿAlī ibn Masʿūd, ms. ara. 39

 

 

Dans ce manuscrit, écrit en naskh à double filet doré, on trouve des gloses marginales disposées en triangles réguliers, ainsi que quatre frontispices dorés et à fleurs.

 

 

 

 

Manuscrits persans

La collection de manuscrits persans de l’École des langues orientales s’est accrue jusqu’en 2003, date du don de manuscrits provenant de la bibliothèque d’Henri Massé (1886- 1969) qui fut administrateur de l’École de 1948 à 1958. De même que pour les manuscrits turcs et arabes, elle tire son origine du modeste fonds constitué pour la classe des Orientaux de Louis-le-Grand au XVIIIème siècle. C’est un fonds qui reflète les activités des professeurs et des élèves de l’école ; la majorité des volumes est d’origine ottomane. La linguistique et la lexicographie persanes, l’art décrire, la littérature et l’histoire sont les disciplines les plus représentées.

 

Recueil de textes en persan et en arabe, 1838-1841, ms. pers. 80

Recueil de textes en persan et en arabe, 1838-1841, ms. pers. 80

 

 

 

Un des rare manuscrit où l’on trouve des peintures. En effet, il en comporte 18. Ci-dessus, il s’agit du sanctuaire de la Mekke avec, au centre, la Kaaba.

 

 

 

 

Recueil de textes ou extraits de textes scientifiques, de sciences occultes et de magie, Janvier 1878, ms. pers. 93

Recueil de textes ou extraits de textes scientifiques, de sciences occultes et de magie, Janvier 1878, ms. pers. 93

 

 

Un autre des rare manuscrit où l’on trouve des peintures

 

 

 

 

 

 

Sources : Catalogue en ligne des archives et des manuscrits de l’enseignement supérieur

This entry was posted in manuscrits, Numérisation. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>