Biblissima, un observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

 

Dans le cadre du projet de recherche Biblissima auquel participe activement la BnF en tant que partenaire, Azentis a numérisé des manuscrits sur l’histoire des bibliothèques. Les images réalisées alimenteront l’observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance.




BIBLISSIMA a été conçu grâce au programme Équipements d’excellence des Investissements d’avenir.
Le projet de recherche qui associe plus d’une centaine d’institutions réunit des documents dans les principales langues de culture de l’Europe médiévale et renaissante (arabe, français, grec, hébreu, latin…) et contribue à une meilleure connaissance de la circulation des textes, du devenir des bibliothèques et de la transmission des savoirs en Europe du VIIIe au XVIIIe siècle.

Le projet Biblissima d’une certaine façon est complémentaire au projet Europeana Regia qui compte déjà la BnF parmi ses partenaires. Au sein de l’observatoire Biblissima, la BnF participe à l’entrepôt d’images numériques via Gallica (bibliothèque numérique) et Mandragore (base iconographiques des manuscrits enluminés). Elle apporte également son concours par le biais de programmes de numérisation et de projets de recherche.

En effet, plusieurs programmes d’intérêt général, inclus dans les thématiques prioritaires de Biblissima, nécessitent la numérisation de manuscrits sur l’histoire des bibliothèques conservés au département des manuscrits de la BnF :
• Anciens catalogues de la bibliothèque du collège de Sorbonne
• Inventaires de la librairie de Charles V et Charles VI
• Les manuscrits autographes de François Desmoulins
• Manuscrits de Rabelais
• Manuscrits de Montaigne
• Mains d’humanistes
• Documentation sur les anciennes bibliothèques accumulée par les érudits (Mauristes…) aux XVIIe et XVIIIe siècles
• Inventaires de Colbert
• Inventaires de la Bibliothèque du roi au XVIIIe siècle et inventaires révolutionnaires
• Fragments de manuscrits hébreux (projet « genizah européenne »)
• Répertoires des inventaires de bibliothèques byzantines
• Manuscrits intéressant la circulation des textes (Florus de Lyon, Mannon de Saint-Ouen…)
• Bibliothèques monastiques : manuscrits provenant de collections anciennes en cours de numérisation par des bibliothèques municipales en région, et qui compléteront ces programmes de façon à reconstituer virtuellement les ensembles dispersés à l’époque moderne (Reims, Laon, Saint-Amand, Lyon, Fleury, Angers, etc.)


Sources : Site de la BnF et le site du projet

This entry was posted in manuscrits, Numérisation, Ouvrages and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Comments are closed.